Le Mont Saint-Michel à la conquête du Japon

Le Mont Saint-Michel à la conquête du Japon


Bien loin du Mont saint Michel à dix
mille kilomètres de là. C’est au Japon que nous retrouvons Eric Vannier. Monsieur le maire est avant tout un homme d’affaire. Il a décidé d’exporter sa marque, dans ce pays de 128 millions d’habitants. Il en est persuadé, l’image de la mère Poulard peut séduire ici. C’est un pays test avant d’aller conquérir l’Asie. Ce matin, il vas inaugurer son nouveau restaurant. Loin des vieilles pierres du Mont, dans cette galerie flambant neuf. Au milieu des restaurants de sushis, l’enseigne française. – Comment ça va ? – Oui super ! Bienvenue dans votre restaurant restaurant ! Il n’y a pas de fautes d’orthographe c’est très bien. Ça commence bien. Mais à l’intérieur un problème lui saute
aux yeux et l’agace prodigieusement. Il faut monter ça, je veux dire, c’est
des montagnes de produits c’est pas 4 produits qui se baladent. On est quand même. On est quand même, la marque de biscuits au Japon étrangères et on se retrouve là
dans nos propres établissements, avec un minimum syndical C’est pas bien çà ! C’est pas bien. Ce restaurant Eric Vannier l’a pensé dans
le moindre détail. Si le personnel et Japonais ici tout doit rappeler la France. Entre les cuivre de villedieu-les-poêles, ou les photos du Mont saint Michel, on se croirait presque en Normandie. – C’est bien fait, c’est simple, c’est ce qu’on, c’est conforme aux manuels. Un décor savamment étudié, dont le moindre détail étaient consignés. Dans ce pavé de 200 pages la
bible de Eric Vannier. – Non non, ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent.

5 Replies to “Le Mont Saint-Michel à la conquête du Japon”

  1. les japonais sont bien naïves et aveuglé par le made in France. mème la critique japonaise est impressionnée par la culture française avant d' avoir goûte l’omelette qui en fait n'est que des œufs ayant bénéficie d'un marketing digne d’un film hollywoodiens. :aussi belle et aussi grosse", rien de plus a dire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *