L’astronaute David Saint-Jacques s’envole dans l’espace

L’astronaute David Saint-Jacques s’envole dans l’espace


bonjour à tous voici ce que vous devez savoir ce lundi 3 décembre c’est le jour j pour david saint-jacques leçon autres canadiens s’envolera vers la station spatiale internationale dans une heure à 6h30 et une très exactement heure de l’est il sera accompagné de ses deux coéquipiers le commandant russe et l’américaine le ministre des finances eric girard dépose à midi le premier annoncé économique du gouvernement de la cac et la 24ème conférence mondiale sur le climat s’est ouverte en pologne en l’absence de la plupart des chefs d’état et de gouvernement on voit tout de suite allé retrouver notre correspondante à marc altérer ce cookie et à baïkonour au kazakhstan pendant qu’on voit ces images du canadien qui saluent son fils à un de ses enfants et son épouse il y à quelques quelques-uns alors tamara donc vous êtes vous avez eu la chance de voir les installations hier de faire le tour d’assister à la bénédiction décrivez moi un peu l’atmosphère qui doit régner autour du parti est d’abord diffusé vers l’est pas mais on peut passer à l’atelier pionnière de l’exploration face à l équipe on va envoyer les produits satellites dans les années 50 la première fusée et il n’ya pas sur ye qui a changé on ne gagne et traction absolument délicieuse dans les commentaires et tricot exprime faire couper les cheveux ils ont vu trinqué au champagne tout le monde à part d’écouté un film que nous faisons le même depuis les années 50 on commence à l’époque de l’urss et ce matin c’est pas des farces la tradition veut c’est parce que gagarine l’avait fait en 1961 pour le premier vol d’une tonne humaine à l’espace usines et sur la roue qui du camion qui les amène jusqu’au jusqu’au jusqu’à la crise et donc c’est comme ça à chaque étape depuis trois jours pour cette grande et par des traditions beaucoup de superstition je voudrais que ça ajoute un certain stade lancement on en a vu des centaines et des centaines celui-là est exceptionnel c’est pourquoi pour nous le canada parce qu’il ya des saint-jacques et à bord mais si le premier lancement habité donc le premier vol habité depuis cet accident qui aurait pu être très très très grave au mois d’octobre c’est assez incroyable de voir qu’on se livre comme vous et à des débats des moments de superstition comme cela et qu’on va envoyer trois personnes dans une station spatiale qu’on a corrigé le pépin qu’on avait au mois d’octobre c’est assez invraisemblable toi quand ils apportent toujours car il la cloche sonne la porte du hangar se lève on la tire en locomotive et km de voies ferrées de compote ou pâtiront la dref et quand la voix sept suivantes rend compte qu’elles vont plutôt que de changer avec les animait les collectivement que tu es quand on voit cette capsule david saint jacques et ses coéquipiers sont déjà assises depuis deux bonnes heures s’est fait tout petit attendu pour eux parce que aujourd’hui le vol était exceptionnel de ce rendez vous ce matin dès 6 heures c’est à dire que six heures exactement après le décollage ils y auront rendez-vous de pater avec la station spatiale internationale ils vont faire trois fois pendant quatre fois le tour de la terre pour avant damart et donc au millimètre de vous êtes le matin les aumôneries quand il lui sera fini à montréal on aurait eu la chance de voir la fuel amarrée à la station spatiale internationale on pourra voir l’ouverture de la capsule est d’avis que nous sommes entrés dans l’habitation humaine applis sur terre un premier appel à tata c’est extraordinaire tabac là j’ai jamais eu la chance de voir décoller julie payette parce qu’à chaque fois qu’elle a fait la dernière tentative là ils étaient dix étaient y était il y avait une j’avais un orage avait du mauvais temps est ce que la météo joue on dirait juin – grand rôle dans la veille aux qu’avec les navettes américaines non policy on nous a dit qu’on me colle est beau temps mauvais temps qui est extrêmement froid vous plein coeur du kazakhstan dont contador il y fait un temps superbe été le cas comme ça depuis qu’on dit depuis trois jours il ya plus mariage expire à la scène encore poubelles doivent décoller comment cette couche et l’est toujours une petite couche rose qui colore le cerneau ça risque d’être un des collègues magnifique et puisque vous parlez de vie fayette élite ici on a pu la voir tout ça là c’est un peu la scène parce que cet égard on voit jamais les coulisses et la pluie que la famille reçoit beauvaisis payet qui grande amie de la famille parce que si elle se divise et de gouvernance en général et aussi d’extras prenant mais un épaule la famille pour cette journée cruciale et tout à l’heure quand on était dans la pièce qu’ils ont séparés par une fenêtre visite où on voyait les astronautes enfiler leur combinaison spatiale vers lui ça y est tu étais là être des enfants à leur expliquer la suite des choses dans celle est quelque chose de très mignon d’après système de succès chez les astronautes et puis qu’on écrit la famille mais jamais jamais seul etc on aurait pu penser que les enfants qui sont 13e pour garder par des nanas gardel il énonce un en téléphonant dans ma tête ce qu’est qui étaient là qui est parti de la fouillouse et qui a passé six mois dans les pattes une année de bep score pour la famille cantin d’ici 10 ans ils sont tous très proches l’un de l’autre c’est beau à voir d’un côté l’extorsion pascal convoi d’annette parce que les sacrifices qui est d’avis qu’un accès c’est quand même assez exceptionnel de patrimoine il est des enfants très jeune âge c’est adorable de les voir c’est triste de les voir avoir hâte de voir comment faire alors faire comme ça pour une mission de 6 mois ni mais je sais que la fierté je suis enfant de ces garçons l’emportent heureux pour la crise test mais une qui répond avoir quelques conversations les anecdotes à raconter vous savez les vendredis quand on dit on montre à la place ce qu’on a fait on va diriger par l’ap après il était dans la station spatiale mardi c’est moi peut-être qu’on pense il est fourni autour du filet de voir la vie la vie continue ouais ouais ouais quand on a 80 ou au 6 allée au chocolat passe avant un lancement de navette alors c’est comme ça mais bon je sais que ça va être difficile de vous parler à cause de toutes les contraintes techniques mais écoutez on reste à l’affût et puis pour parler ça va dépendre de l’acte et qui nous donne d’habitude une demi heure avant le décollage mais il devient après mon va tout faire pour merci beaucoup tamara je vous disais il ya un instant je n’ai pas eu la chance de voir décoller julie payette un raisonnement des états membres leur c’est lui qui est allé la voir décoller david gentilles et qui est allé au bras de juillet c’était en juillet en 2009 j’étais lent juin rien que fonctionnaire il y avait les nuages la grosseur d’un médecin sous je crois et puis la navette peut pas partir mais vous vous êtes arrivé au bon moment et vous êtes aussi un ami de david saint jean vous avez bon vous vous vous vivez ça aussi d’une certaine façon au niveau personnel ce départ absolument ce qui est assez formidable c’est qu’effectivement en 2009 fera du canada va envoyer en fleuret de couvrir le décollage de julie payette et quelques semaines avant d’enlever de saint jean qui est un ami d’enfance à – avait été nommé comme futur astronaute donc on a assisté au décollage de julie payette ensemble c’est un événement absolument formidable et un hasard absolument incroyable parce que moi je connais david saint-jacques de fiction en secondaire 2 et ça a été mon colocataire et à québec pendant qu’elle faisait ses études de médecine donc un concours de hasards qui nous mêmes ici aujourd’hui moi j’ai l’impression que comme une forme de destiner dans le cas de david qui a ces jeunes n’avaient énoncé verbaliser sa volonté de devenir astronaute bon vous l’avez connu donc de puits secondaires de avait toujours eu l’impression que kiki qui était destiné à faire ces choses-là près tous y détient seulement trois grands diplômes professionnels génie astrophysique et médecine et parle cinq langues alors à part ça ça va bien je vais rencontrer david saint jacques en secondaire 2 est en train de construire une planche à voile c’est vous que c’est vraiment un ingénieur années j’ai été avec lui à l’école secondaire d’ailleurs je le remercie de m’aider à passer quelques examens de physique et de mathématiques par la suite il a poursuivi ses études et c’est être un éternel premier davet de séracs non plus d’être très talentueu et c’est extrêmement travaillant et sa plus grande qualité je pense c’est qu’il a l’humilité des gens pour qui l’apprentissage est une seconde nature donc lorsqu’il n’est pas excellent dans un domaine des affaires et c’est pour ça qu’ils s’améliorent constamment comme ça avec le temps effectivement le vus faire son parcours académique il faisait un post doctorat au japon imaginer race qui m’a appelé un jour pour me dire je veux revenir aux études j’ai le goût d’aller en médecine dont je l’étais coûte 31 autres camps spector était à l’école assez longtemps mais il m’avait dit à ce moment alain vers 2001 non j’aimerais faire quelque chose pour rien et des plus concrètement les gens et c’est à ce moment là que je les ai vus mois pendant deux ans entre trois ans commencé ses études en médecine avec des gens qui avaient 10 ans de moins que lui toujours très travaillant très studieux et passionnés par ce qu’ils faisaient donc c’est véritablement une joie pour moi de le voir s’envoler et c’est pas tout à fait étonnant parce que je dois dire qu’en secondaire 5 lorsqu’on énonçait ses choix de carrière c’était déjà quelqu’un de très particulier il nous avait dit il faut peut-être pilote de chasse peut-être à son physique peut-être pourquoi pas astronautes et moi je me souviens qu’on avait même pas rigoler tellement c’était un homme de talent dont il n’est pas devenu pilote de chasse mais il sait piloter il est astrophysicien et aujourd’hui va s’envoler donc c’est formidable de voir le parcours de cet homme là qui est un grand talent un qui est aussi un très bon ami et je dois dire oui des anecdotes particulier qu’avec que vous retenez le charbon comme ça des moments qui vous ont fait qu’ils ont fait rire aucune vision fait pleurer bah écoutez moi je pense que le moment qui m’a le plus marqué qui parle le plus de ce qu’ils avaient de saint jacques c’est justement leur style et lorsqu’il a débuté ses études de médecine à 31 ans c’était mon colocataire l on parle d’un gars quand même relativement doux et je me souviens de son esprit les premières semaines quand il s’est rendu compte que ça allait être assez difficile quand même et là il m’a dit écoute je suis obligé de travailler fort donc il passa de pouvoir est véritablement à étudier comme cela et pour lui coûter c’était un effort de se rendre compte qu’ils avaient mémorisé des briques comme ça de matériel mais il l’a fait encore une fois avec beaucoup d’aplomb toujours très studieux et beaucoup d’humilité je pense que c’est ce qui distingue avait deux sergents de la plupart des gens non seulement il est très talentueux mais en plus de ça c’est quelqu’un qui est toujours l’humilité de vouloir apprendre et qui s’intéresse beaucoup aux gens aux humains et je pense que c’est ce qui va marquer justement sont le sens de sa mission dans l’espace et c’est ingrat également qui se déplace pour fêter votre anniversaire de naissance aussi alors ça aussi ça je l’ ai vu de mes yeux alors avec tout un calendrier comme le siea lancé c’est pas mal je pense qu en dit long aussi sur l’amitié qui le joue pas alors on va l’écouter rester là profiter pleinement de ce moment là avec avec les membres de la famille et vos amis tout auto merci donc vous voyez les premières images qui nous parviennent du cosmodrome baïkonour haut doubs sera lancé la fusée le lanceur soyouz à 6h30 et urnes alors je vous dis que charles tisseyre qui s’avance tranquillement vers moi sera avec nous pour nous en parler tout au cours de cette expérience [Musique] assez tôt mais parce que je suis vraiment prêt dans l’espace et passe on n’est jamais prêt à ce sont des images de notre astronaute canadien david saint jacques l’écuyer au moment où ils étaient choisis et qui se préparait et vous voyez toutes sortes d’imagés on va retrouver tout de suite tamar altérer ce cookie et à baïkonour au kazakhstan où a lieu le lancement parce qu’on voit des images en boucle des images de du lettrage en anglais on envoie en russe en cyrillique également parce que c’est tout un entraînement 9 ans d’entraînement pour en arriver là tamara à akwa à 45 minutes ou à peu près là en fait c’est très exactement du décollage alors tu aimeras tout va bien tout est tout étant dans l’ordre à baïkonour oui et je comptais de pouvoir vous trouvez une vous montrer un peu où est-ce qu’on est oui c’est ce que je vous disais tout à l’heure on est vraiment on est vraiment dans un champ dans les steppes du kazakhstan à un mille derrière moi je sais pas si vous la voyez rip petit la fusée soyouz david saint-jacques ses coéquipiers l’américaine est l’heureuse donc sont là depuis déjà 2 heures et c’est assez important on est on formate leurs sièges avant de les faire monter on les transporte immédiatement après dans la fusée à titre d’ingénieur de bord c’est avec ce genre qui est entré le premier ensuite dans le milieu oleg le capitaine russe et admettent lane pour qui ça sera aussi un baptême de l’espace donc la fusée elle est là bas nous on est à un mail exactement et il ya la famille il est par la famille seulement de david singer des américains des russes les enfants sont là la gouverneure générale est ici les agences spatiales des différents pays qui sont représentés ici pour qui c’est l’aboutissement d’un projet énorme dont les américains en bois des astronautes beaucoup plus souvent que le canada pour le canada c’est le sixième lancement c’est le premier lancement en six ans donc il ya vraiment une une fébrilité chez les canadiens qu’on voit peut-être pas chez les américains et les russes pour les russes les soyouz on en lance assez souvent les cosmonautes russes on en croise souvent plusieurs par année et pour le canada on sent vraiment quelque chose d’extraordinaire qui se passe ici c’est un événement rare et c’est un événement le décollage c’est la partie la plus risquée la plus dangereuse la plus intense de cette mission qui rappelez-vous va faire six mois et demi ce sera la mission la plus longue pour le canadien dans la station spatiale internationale dont on a hâte de voir cette fusée s’envoler vers le ciel vous voyez le soleil commence à baisser ici c’est vrai de magnifiques on devra en plusieurs couleurs dans le ciel au moment où la fouille se doit décoller vous disiez 7 à 6 heures 31 précisément mais pour être vraiment précise marc-andré ces six heures 31 58 secondes alors c’est pas pareil ne pas changer passe contrée bois n’ont fait pas pareil on prévoit un amarrage six heures plus tard mais c’est des choses qui se travaille depuis des années on a tout ce qu’il faut donc les étoiles sont vraiment alignés pour que la suze puisse avoir un rendez vous spatial dans six heures exactement avec mais après le décollage avec la station spatiale internationale le même jour et c’est rare qu’on a l’occasion de voir ça on pourra d’ici ce soir heure de montréal bien sûr voir david saint jacques arrivé à la station spatiale internationale et y est entrée et même communiqué probablement si tout se passe comme prévu premier contact avec la terre bon ben j’ai apprécié la précision donc on s’inquiétera pas 6h31 58 c’est à ce moment là qu’on verra le décalage de zeeuw merci beaucoup et on verra à la prochaine je vous en prie avoir quelque chose quand même de la retrouver comme ça à un mille du pas de tir tamar altérer ce que notre correspondant en russie on va retrouver des tâches antilles c’est l’animateur de l’émission découverte qui est avec nous ce matin pour suivre ça bonjour on nettoie votre premier lancement on avait vu en personne ou un geste au départ de roberta bondar sur avery j’étais sur le toit de nbc à cinq kilomètres du pas de tir et j’ai pu assister au décollage d’une navette spatiale est très impressionnant jette avec steve maclean chritian quand elle relevé tu veux te lèves et tu prends pas t’empêcher de te lever midi cramponne toi l’athabasca un nom de chaque va arriver elle va te projeté par terre et sgp a été projeté par terre parce que j’ai écouté conseil de steve je me tenais comme ça et effectivement avec le mur de molécules qui t’arrive suite à cette explosion contrôlée qui est un décollage de la navette spatiale ou de fusée soyouz tintin mur comme ça qui s’en vient il faut que tu te rends pon alors c’est sûr que la navette spatiale était une puissance absolument étonnante plus puissantes au décollage que le seuil aux sourires on dit que la navette spatiale en est pas qu aurait pu éclairer l’état de new york au complet au décollage ça va à peu près la puissance d’un cette chance un coude et au décollage la skieuse est moins puissante mais c’est un véhicule extraordinaire c’est la fusée qui a eu le plus le meilleur taux de succès jusqu’à maintenant en ce qui concerne les risques que prennent des instruments de même s’il ya eu cet incident mode octobre c’est considéré comme une fusée très très sécuritaire et c’est un risque mais mes calculs et parce que la preuve c’est qu’ils sont revenus sur terre eden les deux les deux cosmonautes qui étaient à bord de l’appareil à son malheur c’est ce qui est vraiment remarquable avec le studio c’est cette capacité de sauver les astronautes dans des études dans des situations extrêmes ce qui est arrivé aux soyouz de rose octobre ressemble à ce qui t’arrive à challenger c’est à dire que c’est les fusées d’appoint c’est une fusée d’appoint propulseurs d’appoint du soyouz qui a eu une défaillance et qui a atteint le réservoir de la fusée centrale mais c’est ce qui est arrivé à challenge est dans le camp de challengers tous les astronautes sont morts et dans le cas de soyouz ils sont revenus parce que c’est prévu comme ça la capsule se sépare de la fusée et revient en parachute par la suite et tout au long de l’ascension aujourd’hui cette possibilité là demeure c’est ce qui est extraordinaire avec le studio c’est le véhicule le plus sécuritaire même si c’est pas comme mir ali dans son salon non non non on comprend ça et et ont maintenant on en a parlé dont vous ai compris peau question d’énerver personne est de faire du sensationnalisme on s’entraîne pour cela les russes les américains les européens les japonais tout le monde travaille là dessus pour que ce soit un tel succès mais on se dit neuf ans de préparation c’est considérable s’est exprimé ça prend plusieurs années pour former un astronaute bien sûr que dans le cas des astronautes canadiens puisque on participe à moins de 3% au budget de la station spatiale on ne vole pas souvent et donc david a dû attendre plusieurs années de plus que s’il avait été un astronaute américain et pendant ce temps là il s’est formé extraordinairement pour celui sur la non il est 5 h 52 donc l’appareil va s’élancer là on va lancer ce 6e cette fusée à 6h30 yeux des 58 c’est à nous habiller précisé maintenant que font-ils ils sont bien assis dans leur dans la capsule qu’est ce qu’ils doivent faire comme comme étape les vérifications je présume d’usagé pour les vérifications pour s’assurer que tous les systèmes du soyouz fonctionne tel que prévu ils font ça en tandem avec le centre de contrôle des tests de pressurisation pour s’assurer que tout est étanche et bien sûr tout ce qui concerne le fonctionnement de l’appareil juste avant le décollage et pendant le décollage le décollage a duré 9 minutes il ya plusieurs phases différentes et donc il faut se préparer à tout cela et c’est ce qu’ils sont en train de faire en ce moment ça dure environ deux heures et demie cette préparation finale avant avant dit quand je regarde et on les verra tout à l’heure parce qu’on aura certainement cette image de la caméra où on les voit entassés je veux dire ils n’ont pas besoin de se tirer le bras pour toucher aux voisins ils sont véritablement le céou cm qu’ils sont installés dans la capsule oui on est très très serré dans la partie pilotable si je puis dire je suis use parce que c’est un véhicule qui a été conçu à la fin des années 50 et durant les années 60 par le grand corps lève qui est le vent de brown du programme spatial soviétique à l’époque et c’était pas conçu pour transporter autant de monde dans un confort absolu par contre ce qui est extraordinaire c’est que la partie qui est qui pis la table si je puis dire et surplombé par une sphère qui elle est le module habité ou habitable et ils peuvent communiquer entre les deux sections donc c’est vrai qu’ils sont très très serré wen au décollage ou l’atterrissage mais une fois qu’ils sont en orbite ils peuvent effectivement aller dans la partie qui est un peu plus large en rouille a pas de siège et des sacs de couchage il ya même de l’eau et même une toilette alors ça c’est quelque chose qui existait déjà dans les années 60 les américains n’avaient pas ça des américains ils allaient dans l’espace d’abord dans une capsule mercury vous était très serré une capsule de gemini où ils étaient 2 deux astronautes mais très serré et même la capsule apollo n’avait pas offert cette possibilité là de d’avoir une espèce de petite station spatiale déjà c’est vrai que souvent il y avait deux modules habitables parce que la capsule devra faire quelques rotations quelques heures bête avant d’arriver parce que c’est pas au monde directement et on est roi a marre et non et il ya quelques rotations vendit arrivé à la station spatiale il ya deux il ya deux scénarios le scénario rapide 4 repassions orbite chaque orbite prend une heure et demi donc six heures pour atteindre la station spatiale internationale ça c’est si ils réussissent à atteindre leurs beats nominal qu’il vise aujourd’hui tout indique c devrait se produire son problème il n’y arrive pas c’est la fusée un petit peu moins de puissance que prévu si l’angle l’angle d’entrer dans leur bite un peu différent mais niveau ils vont devoir prendre le scénario l’on est selon la qui prend un peu plus de deux jours pour rejoindre la station spatiale internationale et là c’est 34 orbite qu’ils devront faire mais ça c’est quelque chose que le soyouz a toujours fait pendant des années des années avant de que l’on modifie s’il ya seulement je pense deux ou trois ans le scénario pour avoir un scénario court et pour avoir le scénario course est simple il faut que la station spatiale internationale passe au dessus de baïkonour et si on décolle tout de suite après là on peut avoir le scénario court mais si si la station spatiale internationale devait passer non pas directement au dessus d’un coup nous remet un peu à côté mais tant que le lancement soit retardée par exemple ils peuvent quand même atteindre la station spatiale internationale mais ils doivent prendre à ce moment là le scénario long c’est absolument essentiel parce que c’est pratiquement comme 2-2 très gros caillou qu’on fait tourner autour de la terre et qu’on doit un peu tentés de d’aligner le pascaa pas c’est pas un bimoteur look on est senior non c’est pas comme ça que ça se déplace poursuivant c’est le sioux marsa et je peux vous dire que les américains et les russes dans les années 60 ont pris beaucoup de temps pour maîtriser cette technique la du rendez vous il ya il a fallu d’abord démontré qu’on pouvait le faire avec des capsules gemini pour ceux qui ont vu le film le premier ramon se rend compte que quand ils ont réussi à faire cet amarrage laconi rammstein a réussi à faire l’amarrage avec la section de fusil qui avait été prévu pour ça ça a été compliqué ça a été difficile et cd calcul très complexe qui ont dû être faits à la mitaine dans les années 60 maintenant ça se fait automatiquement par au fond les ordinateurs de bord on ne sait pas exactement le soyouz va se trouver quand il va être synthétisés donc c’est un peu ça qui est un peu incertain alors le centre de contrôle est capable de savoir quand il est utilisé exactement où se trouvent deux soyouz ils suivent continuellement la station spatiale internationale ils savent toujours où elle est et quand ils ont exactement ces deux positions là là ils peuvent envoyer aux soyouz à l’ordinateur de bord du use le plan d’ attaque on rejoindre la station spatiale internationale ce qu’il faut comprendre c’est que là qu’on leur donne des données actives et tel bouton pour tel angle change un peu l’anglais ralentir et accélérer pour en arriver à un arrimage partie si l’ordinateur de bord qui fait automatiquement mais si l’ordinateur ne peut pas le faire à ce moment-là les astronautes peuvent le faire manuellement sont parfaitement entraînés pour ça ce qu’il faut comprendre c’est que la station était au delà de 400 km de la terre donc il tourne à une certaine vitesse du vent je suis aux 8 à peu près 200 km de la terre comme un stud donc et tourner plus rapidement que la station spatiale tout ce qu’il a à faire au fond c’est changer d’orbité tranquillement mais rester serein orbite plus serré pour rattraper éventuellement la station spatiale internationale qui elle va plus lentement donc si la cible et c’est c’est le pur chasseurs si je puis dire deux jours passés la station en premier est on est on pourchasse un bon très bien j’en profite également pour dire que vous avez sans doute des questions j’en ai beaucoup de questions mais je vais pas toutes les poses équivoques qui m’échappe charles pourra y répondre allez sur nos plateformes et fait acheminer comme ça vos questions et on pourrait aller choisir au cours de l’émission au cours de la prochaine heure et demie changera probablement être qu’on va prendre des questions et auxquels il peut répondre on va faire votre n’était pas génial astronautes à l’acte est chargé pas on va aller jeter un coup d’oeil aux prévisions du temps justement à baïkonour au sujet oui oui tout à fait on a vu un autre collègue tamare altéré sco qui étaient là bas juste ça semble être bien dégagé une petite brise on le voyait dans les cheveux et le port paume où j’ai observé donc effectivement on a un ciel assez bien dégagé de ce côté là aucun problème on devrait avoir bon on a remarqué aussi que tout le monde mais quand même vêtu de ses shows demain on parle d’une température actuellement à -2 degrés et puis évidemment ça va descendre dans au cours des prochaines heures mais pour le dépassa devrait situer autour de ça avec un vent sud-ouest avait 23 kilomètres à l’heure où à peu près mais il devrait pas avoir de changement de ce côté et donc des conditions parfaites pour des collèges mais je pense d’avoir entendu qu ont décollé beau temps mauvais de l’auteur mollet droit alors c’est ça on a donc ce que je vous disais si elles généralement dégagé avec un petit mot sud-ouest à 23 km à la température actuelle à -2 degrés donc des conditions parfaites idéal finalement pas ma musique ici chez nous merci au revoir voici les images en direct du cosmodrome baïkonour on voit les les mes deux bras à l’état qui sont qui descend tranquillement donc on est à quelque chose comme à une trentaine de minutes maintenant du lancement j’en profite pour vous dire qu’on attend aussi le point de presse de l’ agence spatiale canadienne puisqu’on est réuni tout le monde est debout et tout le monde et il a probablement ce matin pour voir s’il y aura des représentants y aura notamment une futur astronaute canadienne qui prendra la parole à ce moment là pour s’adresser à tout ce qui suit ça de près ou de loin au collège de maisonneuve également l’alma mater de david singer qu’on est là je crois que même au collège de montréal aussi on suit tout ça tous ces préparatifs on a vu revenir on a vu reculer c’est étonnant et déjà posé la question mais pourquoi ces deux programmes russes et on décolle du kazakhstan mais c’était à l’époque de la de la grande union de la grande urss le kazakhstan est une des républiques soviétiques socialiste socialistes soviétiques de ligne éthique et ils ont quand l’union soviétique a implosé il irait on a eu donc la fédération de russie qui a demeuré et puis les anciennes républiques beaucoup d’entre elles ont formé des états indépendants dont le kazakhstan mais sont entendus rapidement avec moscou pour que moscou continue à utiliser cette immense base spatiale qui est qui et baïkonour c’est vraiment c’est vraiment étonnant et ce qui est ils ont ils ont pu conserver donc ce qu’il faisait à l’époque et quand on regarde ces bases-là way est con con qu’on suit le programme américain depuis des années on sourit parce qu’on se rend compte à quel point les russes ont fait des choses différemment d’abord la fusée soyouz n’arrive pas à la verticale comme les anciens saturn ou la navette spatiale sur le crip y croire la verticale le sioux zarif coucher serein sans être sur un wagon de train aujourd’hui rails tout simplement et puis quand on arrive au pas de tir est bien allé tout simplement redresser dans la position qui lui est nécessaire pour le décollage que là on a vu les braquer fait qu’ils étaient écartés d’autres il a quatre qui vont tenir la fusée jusqu’à jusqu’au décollage oui parce que comme des commandes mais parce que comme des dps la tiennent au sol oui on va tout et c’est ça exactement et c’est par des contrepoids que tout cela va s’ouvrir les américains eux il avait au fond une structure verticale à côté de la fusée et quand la fusée décoller il fallait déjà qu’elles commencent à s’écarter un tout petit peu de la structure métallique pour pas rentrer dedans mais les russes ont fait quelque chose de différent ils sont dit mais non ce qu’on va faire c’est que les bras qui retiennent la fusée coque avant juste au moment où la fusée par mes bras ces cartes comme une fleur comme des pétales de fleurs et il a fusé s’élèvent ces deux façons complètement différente de concevoir le pâtir ça c’est vraiment fascinant vous avez bien raison parce que si on recule au 11 octobre les re sont rapidement analyser quel était le problème on l’a fixé c’est une tige de capteurs qui a été percuté au montage à baïkonour apparemment voulons c’est l’hypothèse sur laquelle on travaille six avaient été probablement la nasa on serait encore en comité en comité sénatorial denquin probablement pour comprendre ce qui s’est passé il y aurait une enquête beaucoup plus longue est tristement il y aurait probablement eu mort d’homme c’est ce qui est arrivé dans quatre challenges le cas justement le propulseurs d’appoint a percuté n’a pas percuté mais à une flamme qui sortie du du propulseurs d’appoint parce que les joints d’étanchéité ne fonctionnait pas bien quand il faisait très froid le décollage a été fait dans des températures trop froide pour le caoutchouc de ce joint d’étanchéité qui devenait friable la flamme est sorti à l’aller chez le réservoir principal et seul à exposer art là il ya eu un délai de deux ans et demi et une enquête qui a duré des mois et des mois dans ce cas ci les russes était certain de ce qui s’était passé les américains ont dû sentir brassée par la vitesse à laquelle ils ont 10 ans recommence oui mais ils ont confiance ils ont dit oui les canadiens aussi est ce qu’il faut considérer ce qui a quand même eu quatre lancements de fusées soyouz 2 puis 3 qui était pas tout à fait le même modèle pour transporter des satellites mais le quatrième qui a été envoyée le 16 novembre si je me souviens bien c’était la fusée identique à celle qui va décoller aujourd’hui et ça s’est très très bien passé c’était pour envoyer un progress le progrès c’est une capsule soyouz finalement qui contient du cargo pour la station spatiale internationale et qui s’amarrent automatiquement et tout s’est très bien passé mais il ya quand même eu cet incident de la le soyouz qui avait un petit trou dans la partie habitable le sioux ce qui est actuellement ancré à la station spatiale loin on sait pas toujours comment ça c’est fait on pense que tu une foreuse qui l’a fait probablement au sol quand le tout a été soit construit ou assemblée ça a été bloquée par de la colle époxy suffisant ça c’est tout à fait les russes dans des méthodes d’essai américain où les américains aussi parce que là haut ils ont des méthodes sain pour ce genre de choses parce que la partie habitable ne revient pas dans l’atmosphère c’est à dire elle revient elle est détruite les astronautes sont pas à bord ils se séparent de cette sphère la bon très bien allons nous indique maintenant qu’il ya de l’action à l’agent spécial car nous allons aller écouter d’ailleurs c’est des gens qui prennent la parole de vous accueillir en six grands noms et de partager avec nous ce moment historique dans le programme spatial canadien mais sans plus tarder j’aimerais vraiment vous présentez un invité spécial qui est avec nous c’est un honneur et un privilège pour nous de voir un honorable de type d’art deep reçu d’avis practice tête ce match le minime l’innovation des sciences et du développement économique mr freeze jane austen staged sera ce film thank you very much [Applaudissements] et narbonne mi journée une époque pour moi les journées pour 2,8 à leur merci merci pour cette présentation le petit pour votre accueil chaleureux en ce matin très tôt mais très intéressant cette année unique de vivre l’expérience en direct du lancement et du départ d’un astronaute canadien dans l’espace je me sens prêt viager d’être ici aujourd’hui a dit qin six familles vous pouvez voir dans la pièce ici le canada a une longue histoire spatiale beaucoup de canadiens sont fiers de notre programme spatial et aujourd’hui est un moment extraordinaire pour tous les canadiens un moment que je vais parler avec ma jeune fille qui n’a pas pu me rejoindre parce qu’elle doit aller à l’école mais nous allons reparler de ce moment pour des années comment devait se sentent ils alors pour un voyage de toute une ville est ce parce que nous inspirer lui magnette l’humanité aspirer plus haut et ce défi quel espace nous encourage à dépasser les limites du possible dans les premières minutes après le décollage le soyouz va déployer des millions de chevaux vapeur il va atteindre une vitesse orbitale de presque 92 mille kilomètres harry l’équipe voyager d’une distance d’ici à saint jean alors david de ta vie de devenir le neuvième canadien neuvième assaut nos canadiens il passera six mois dans l’espace à bord de laboratoire international et je sais que bob bob a passé 187 jours il va passer quelques jours de plus que vous alors désolé et durant cette période et le conduire à 2,9 expérience dans le domaine de la santé et quelques expériences internationales il testera de nouvelles technologies et oui il le devra aussi le bras spatial canadien chacune des photos qu’ils nous renvoient rats avec tous les contrats qui leur avec nous il nous amènera sur 7 avec cette avance dans cette aventure extraordinaire dans deux semaines il y a deux semaines nous avons célébré le 20e anniversaire de la de bateaux spatiale internationale ssi 20 ans de collaboration presse ific dans le projet d’ingénierie le plus complexe ce probablement de l’histoire humaine cette station nous a permis de comprendre comment travailler et vivre ensemble dans l’espace g je vais suivre la mission de la ville dans sa manipulation des repos notre son test de nouvelles technologies mais particulièrement de voir le drapeau canadien cousue sur son épaule qui va encourager les jeunes canadiens à l’hiver les étoiles nous décrire ce qu’il ressent ce moment personne n’est mieux placé qu’un astronaute qui est déjà allé en mission est quelqu’un qui suivra en jour ces traces saute à feu doux et maps ou alors c’est mon honneur absolue de bienvenue à bord le premier astronaute canadien à nous asseoir et notre nouvel astronaute ceux qui veulent une nouvelle recrue alors je les invite à monter sur scène ici et de partager avec nous les quelques minutes qui s’en vient [Applaudissements] bonjour tout le monde je suis jeune et sa rigueur benz je suis très content d’être ici pour partager ce moment avec vous sur la tête j’ai été choisi dans la dernière campagne de recrutement d’astronautes canadiens en juillet 2018 et depuis je m’entraîne au texas je suis là la dernière fois que j’étais ici c’était la dernière fois que nationaux canadiens lancée dans l’espace c’était pour mon copain aujourd’hui c’est une aventure tout particulier parce qu’un autre sono canadien qui s’en va pour l’espace je pense qu’on a besoin d’avoir plus d’astronautes canadiens pour qu’ils puissent venir ici plus souvent alors après une décennie de préparation rides entraîne david saint-jacques est prêt à faire le voyage spatial et ça prend beaucoup de travail de six que pour lui ça a été un rêve de toute une vie alors regardons d’un peu plus près le genre d’entraînement nécessaire le 3 décembre 2018 david saint-jacques astronaute de l’agencé spatiale canadienne s’envolera vers la station spatiale internationale après une dizaine d’années de préparation dont des milliers d’heures de formation et l’entraînement je suis sur le point de réaliser c’est en 2008 de laventure de david saint jacques pour devenir un jour astronomes d après un long processus de sélection de plus de 20 ans au mois de mai d’une union d’un médecin jacques est recruté par l’agencé spatiale canadienne il devient officiellement astronautes canadiens quand j’ai appris que j’avais des sélectionnés j’ai réalisé à quel point j’étais privilégiées peu de gens ont cette chance il débute alors une longue formation y suit diverses d’entraînement pour enquiller toutes les connaissances nécessaires à sa nouvelle vocation la formation l’entraînement ont été exigeants complexes qu’elles aboutissent 2016 qu’on annonce que david saint-jacques est affecté à une mission c’est officiel il partira dans l’espace je suis honorée de représenter les canadiens dans cette mission vous m’avez choisie vous m’avez forme et oum accorder votre confiance je promets de faire de mon mieux pour être à la hauteur de vos autres david est maintenant affectés à sa première mission il doit suivre un programme de formation sur mesure de parer son séjour dans l’espace c’est une mission de six mois à bord de la station spatiale internationale qui maintenant depuis des mois je partage mon temps le canada les raf [Musique] le japon ici et les états unis me préparais missions spatiales l’entraînement et la formation de david sont officiellement terminées maintenant avoir la chance de mettre en application toutes les connaissances et les compétences que j’ai hâte [Musique] 3 décembre 2018 c’est le jour j tu avais de saint jacques vincent relais de baïkonour au kazakhstan pour rejoindre la station spatiale internationale enfin prêt à me rapprocher des étoiles on se revoit dans l’espace [Musique] frans [Rires] alors c’est la présentation en direct de l’agent spatiale canadienne diane ladd dans un châle madame sa dégaine ce qui se dit à l’écouté je vois ce que ce que ça peut dire ce que ça peut représenter 9 ans de travail mais on entend également le ministre quand il dit ça prend plus de canadiens ou à monsieur torchis également le 10 mai tout est une fonction du fait que ce sont les russes qui lance maintenant les astronautes et les cosmonautes ans il ya moins de place il n’y a pas de programme américain dans le moment là on ne pense pas c’est à dire que si le canada pouvait contribuer plus est la station spatiale internationale on aurait plus d’astronautes plus rapidement dans l’espace c’est vrai qu’en ce moment c’est les russes qui sont les seuls à pouvoir lancer des amis en orbite mais il ya quand même d’autres solutions qui sont en préparation il ya spacek ce actuellement avec la capsule dragon qui en principe sera sera testé en janvier si tout va bien non pas avec des usa à bord mais sans humain et c’est une capsule qui devrait pouvoir si tout va bien d’ici environ un an peut-être moins commencé à transporter des astronautes américains boeing aussi à sa capsule sur le travail qui est un petit peu moins avancé que le dragon de spacex l’image que vous voyez là et en direct c’est du pas de tir de baïkonour ben david saint jacques se trouve justement dans la capsule tout en hausse de 7 de cette fusée vous excuser et on vous donnera l’occasion de revenir là dessus bien sûr au cours des prochaines minutes le départ le lancement c’est dans moins de quinze minutes maintenant prévoyant des contents on a reçu des questions et y adhérer gilbert qui viennent nous écrit charles qui vous pose la question quelle est la forge et que les astronautes doivent subir au décollage alors savary des 40 secondes après le décollage on est déjà rendu à 1,5 g c’est à dire 1,5 fois la gravité terrestre quand on est sur terre sont voilà le point été augmentées de 1,5 et puis déjà à 2 minutes 20 secondes les forces g monte à 3,5 g et ça c’est le moment le plus intense pour les peaux pour les astronautes durant la première phase de l’ascension c’est la période où vraiment là tout le vaisseau et la fusée vous rencontrer des résistances atmosphériques très fort en accélérant quant à cette hauteur à cette vitesse là oui oui un deux minutes deux minutes devinrent on continue à accélérer et en fait vous avez totalement raison c’est l’accès des ratios qui causent des forges et on peut être à 25 mille kilomètres à l’heure et boire un verre d’eau tranquillement c’est vrai boire un verre d’eau tranquillement non parce qu’on est dans l’espace la bulle ne s’écrase pas contre le mur personne accélère pas ces cantons accélérations mais dans sa voiture et puis qu’on donne un bon coup d’accélérateur là on sent la pression sur le dos c’est ce qu’on appelle la force g qui s’applique ghislain boutin une autre question pour vous sharks elle est la vitesse au décollage la vitesse au décollage varient évidemment à 0,00 sais rien mais déjà à quelques secondes de depuis le décollage on atteint des vitesses progressivement de plusieurs milliers de kilomètres neuf mille dix mille 13000 jusqu’à 27 milles à peu près 700 kilomètres à l’heure quand on se satellise et tout ça se fait en neuf minutes en gsm et c’est fantastique vous savez quand on parle de la vitesse 0 0 à 100 km à l’heure en voiture on dire ça prend 5,6 secondes dans un bolide oui là on va 25 25 mille kilomètres à l’heure neuf minutes mais ça fait rêver bon merci pour les questions continuer à nous faire parvenir vos questions comme ça ça va animer notre discussion et probablement les propos parce qu’on va retrouver qui me permette qui se trouve au collège de maisonneuve là où a étudié d’ailleurs d’investir encore là aussi on va suivre l’événement de près ouais évidemment marc andré ya beaucoup de fébrilité dans l’air parce qu’ici on a très hâte d’assister à ce lancement environ une centaine de personnes qui sont attendues citant des étudiants que des employés du collège que des parents il ya même des élèves qui ont dormi ici cette nuit pour être certain de ne rien manquer de ce grand lancement parce que vous l’avez dit david saint-jacques à étudier ici en sciences de la nature il a obtenu son diplôme en 1989 est ce que je vous dis je vous dis on va peut-être vous surprendre c’est le premier diplômé du collège de maisonneuve à s’envoler dans le sport l’art évidemment qu’ici c’est une source de fierté j’ai parlé à quelques étudiants qui voulaient venir assister au lancement on peut les écouter mais moi je sais pas si l’espace et c’est la première fois que j’assiste à un événement aussi grand soit ça que je suis ici ce matin ah ben moi j’aime pas c’est nous qui est de la stratégie je trouve david saint jacques c’est une personne toutes simples pillés j’ai vu plusieurs fois dans mon lit dans ma vie est venue d’un des conférences à mon école primaire pays venant cette écologie fakih est quand même j’ai quand même je trouve un lien avec lui puis on se laisse des regrets quand il s’en veut dans sa mission spatiale c’est une personne qui quand même accessible c’est aussi quelque chose d’exceptionnel à ceci le tout le triage qui on pourrait rire s cette position-là de dettes la personne qui décolle c’est exceptionnel et il ya également sur place deux professeurs qui ont brièvement enseigné à david singer évidemment sont très excités ce matin de se trouver sur place et d’assister à ce grand lancement on aura d’ailleurs l’occasion de leur parler un petit peu plus tard et d’ailleurs autre raison pour le collège de maisonneuve d’être très fier ce matin c’est que ce petit drapeau du collège de maisonneuve que vous voyez aura lui aussi sa place dans l’espace puisque david saint-jacques là à bord de ses valises nous dit on alors voilà comme je disais une centaine de personnes qui sont attendues si ce matin on leur a même offert le déjeuner pour l’occasion et la belle se diriger tranquillement dans la salle est évidemment qu’on aura l’occasion de vous revenir avec toutes les réactions de faux que ce lancement ce sera finalement déroulé bombay le régistraire est mieux d’être prêt là au collège de maisonneuve parce que le programme sciences de la nature va peut-être avoir attiré un petit boost un peu comme les lanceurs soyouz merci beaucoup qui est mon héros vous retrouver on a hâte d’entendre les profs de ce 9e astronautes canadiens justement alors nous sommes plus ou moins six minutes là maintenant du décollage et comme nous vous le disions chant n’est ce pas on les voit les trois astronautes vous allez nous les situer probablement là je crois bien que ils sont ils sont bien en place fait prêt à partir donc dans quelques minutes maintenant oui alors celui qui est au centre c’est au legs c’est le commandant de bord et le pilote à sa gauche c’est david saint-jacques et puis et puis anne madeleine et de l’autre côté donc à droite du commandant qui est intéressant c’est que le commandant lui doit appuyer sur les boutons là on voit pas des cerveaux maintenant mais là une tige et une baguette c’est ce que j’allais vous demandez pas ce qu’il est un pur un petit peu trop loin alors il a très entraînés bien sûr il appuie sur les boutons avec sa tige les autres peuvent le faire manuellement directement avec avec leurs doigts alors là on voit la fusée c’est impressionnant parce que vous savez une fusi est à 90% du carburant jouer ici à 310 tonnes de carburant sous les astronautes c’est une configuration la plus sécuritaire possible quand la capsule est au dessus des réservoirs elle les astronautes eurent beaucoup plus protégé que par exemple dans le cas de la navette où les astronautes étant dans la navette qui était elle même collé sur le réservoir principal on pouvait dire les astronautes étaient collés sur le réservoir à l’oeil vous pouvez dire que les dans les navettes américaines l’équipage était à peu près coiro au thiem puisqu’elle admet même facilement au-dessus de la demie parce que il était dans la cabine de pilotage qui elle même était au sommet de la navette dans ce cas ci c’est une configuration plus classique est beaucoup plus sécuritaires américains d’ailleurs sont revenus à cette configuration là et il faut savoir que là encore la proche des russes est différente cette fusée à une grappe de propulseurs quatre propulseurs d’appoint qui ce qui entoure la fusée à sa base ici on voit toujours les astronautes et le cosmonaute russe qui sont très calmes très très serein face à ceux à ce décollage c’est vraiment impressionnant de voir cela et au tout début les moteurs à la base même du camp principal de la fusée s’allument les chiffres des quatre propulseurs d’appoint qui sont en grave tout autour s’allume également et puis la cuisine ne lève pas tout de suite ça prend une dizaine de secondes peut-être même un peu plus pour que la puissance arrive à son maximum on chauffe les matins on chauffe les moteurs on s’assure que toutes les pressions sont bonnes que les pompes qui vont chercher le kérosène parce que c’est un véhicule qui est animé par de l’oxygène liquide et du kérosène que le kérosène et l’oxygène liquide arrivent ensemble à la bonne pression pour que justement l’étincelle qui se fait à la base allume le tout est que la pression de cette explosion contrôlée soit parfaite à ce moment-là à 00 00 on va voir le soleil s’est levé dans ciel là il va aller de plus en plus vite et on va voir les bras mécanique s’écarter il le faut par gravité encore une solution simple par des contrepoids tout simplement en amateur on risque pas une défaillance de moteurs puisque ça se fait par la bonne vieille gravité terrestre et toute cette mission là c’était c’est un ballet entre les machines les humains et la gravité terrestre et ça sera en plusieurs étapes aussi j’en profite peut-être que vous pourrez donner des détails champ mais d’abord ce que l’on verra tombé à peu près vous avez mentionné 2020 tout à l’heure en fait c’est à 7 environ à 2 minutes qu’on va voir les propulseurs d’appoint se détacher du corps principal de la fusion quoi il tombera en croit dans cette extraordinaire croire et on devrait les voir pas je pense qu’on les a vues sur un autre des caladons il ya une caméra d’installer le dessus exact c’est très possible qu’on puisse le voir et ça c’est un moment critique parce que il faut que la libération se fasse bien et que la fusée puisse donc continuer sur l’ascension sans les propulseurs d’appoint c’est ensuite il ya d’autres étapes d’autres étages l’acquis qui sont largués progressivement aussi quoi à peu près à 4 minutes 48 c’est et plus tard vers quoi quatre minutes plus tard je pense qu’à six nuls plus tard effectivement le troisième étage va pouvoir s’étendre et se séparer du soyouz se propre mort a dit qui comprend trois unités trois éléments comme on sait la partie habitable la partie piloter et la partie technique également et donc ça c’est le vaisseau soyouz qui va être séparé de du troisième étage lorsqu’on arrivera près de neuf minutes de vol – l’état malgré ce qu’on nous disait tout à l’heure précisément à 6h31 et 58 je les prend en note ce sera le décollage donc ce sera effectivement à partir de maintenant c’est top deux minutes avant le décollage à ce moment là les ordinateurs les séquenceurs sont prêts est-ce que tout à coup l’on va donner le signal et l’ordinateur prendra le contrôle de ce lancement c’est toujours des moments excitants est-ce que je suis passionné je sais pas si ce sera seulement camp russe on le verra bien mais on va les écouter les communications les toutes dernières communications avant le départ de saint jacques pour les étoiles c’est très serein en ce moment il ya même pas de communication entre la capsule et le centre de contrôle ce qui est assez remarquable enfin un autre de notre point de vue à nour l’entendent pas et on peut présumer que c’est la situation on a fait ce qu’on a fait toutes les vérifications avant lé directeur de vol lé directeur c’est extrêmement voilà on va retirer les les bras et tout moment sur leur propre pouvoir maintenant leur propre énergie sont séparés le ced du pâtir le véhicule est autonome [Musique] avec tous les paramètres sont bons c’est ce qu’on nous indique que ça tout à fait normal dans prochaine étape c’est bien et bien maintenant dans quelques secondes dizaine de secondes vous allez voir les quatre propulseurs d’appoint être largué la capsule et la coiffe du soyouz qu’il protège de l’espace a maintenant été largués également au sommet de la fusée russe soyouz ici sur l’animation parce que sa coiffe son compartiment protecteur là on est dans la partie de résistance importante pour les instruments qui sont en juillet j’ai important ici au delà de trois filles [Musique] tout se passe très bien chaque fois vous entendez le mot dans une minute il y aura donc une autre qui sera largué on approche du moment où le second et le troisième étage va se déclencher deux secondes avant que le deuxième étage n’hésitez pas c’est assez remarquable [Musique] subissant des jets considérable également mais ça c’est une étape critique qui vient d’être franchi je rappelle qu’ils sont dans cette phase d’ascension là avant d’arriver alors bits c’est dur quelque chose comme neuf minutes donc en décollant à peu près trente deux 32 qu’elle nous arrive à 41 donc encore trois minutes et demie avant d’attaquer quoi qu on écoute attentivement la spéciale si il ya bien des gens qui font des quelques les qui observe et qui regarde un bien de certainement leur expertise et leur permettre de voir des choses différemment ou d’entendre peut-être des choses et à plus de 13 14 min kilomètres à l’heure la plus de 170 km d’altitude tout va bien à bord ils sont très bien ont déjà communiqué il y avait aucun problème de leur côté s’étonnant de voir jusqu’à quel point ce voyage là est calme pour les astronautes qui est pas le cas de certains autres fusées elle est très très stable et peu de vibrations c’est assez rare car je vous disais tout à l’heure d’observer le toutou parce que j’avais vu sur d’autres et qui bougeait était il faisait des cercles et là maintenant voix j’ai vu les plus chaudes sud avait tiré de ne pas bouger du tout il y en a qui nous envoie comme question seulement est ce que pour combattre cette recette gravité les astronautes et cosmonautes sont soumis à un régime spécial avant de partir non mais évidemment ils doivent être en excellente forme physique parce que le corps subit des pressions auxquelles on n’est pas habitué sur terre mais c’est surtout leur entraînement et leur condition physique qui leur permettent de résister à ce genre de choses et puis bien sûr sur terre ils ont été notés beaucoup de tests et leur permet de s’habituer quand ils arriveront à l’aluminé 4,5 seulement au niveau pour six étages d’une facilitation [Musique] station spatiale on a la capsule est l’espèce de compartiments l’arrière on est en orbite là les approches du moment où ils sont synthétisés sinon il faut déjà cette église et voilà ils sont ils ont atteint l’orbité et parler des petits petits nounours la dent live ils vont flotter maintenant c’est pour ça qu’ils émettent la de kiel et moi flotter savent qu’ils sont en apesanteur les choses les plus simples pourquoi avoir alors là ils ont atteint leurs beats qui va falloir déterminer maintenant s’ils ont atteint la norme il visé parce qu’encore une fois ci atteigne l’orbité visée ils peuvent rejoindre la station spatiale internationale en syrie le principe les antennes et les panneaux solaires vont se déployer panneaux solaires évidemment importer de l’électricité de l’énergie pour sauver sa peau en carafe enfin tout indique iso appelant lieu de vous parce que si le commandant a pu voir 10 de l’espace le décalage est ce à dire qu’il était parfaitement impuni très suffisamment près les collages ses fesses parfaites l’aube au bon moment ça on le savait mais ce qu’il fallait être ce dont il fallait être certain c’est que les mateurs a bien fonctionné à la puissance vous luttez pour la durée voulu la durée voulu on est on est on était sur la puissance d’alain honda on a eu un début de confirmation par et le comique acteur ici de la nasa qui nous indique ainsi six heures pour atteindre la station spatiale internationale à partir de maintenant donc ça c’est très très très rassurant ça ça indique qu’ils ont atteint leur vie de voulu et maintenant les astronautes ont un orbite complet 90 minutes pour s’assurer que tous les systèmes fonctionnent bien et qu’ils vont pouvoir effectuer ce rendez vous avec la station spatiale internationale c’est très important il faut s’assurer que que que tout et nominales comme on dit parce que encore une fois ci un problème bien ils ont plein de solutions possibles et pour l’instant tout indique que ça va très bien je vous renvoie vous avez dit qu’on a une rotation donc 90 minutes donc à ce stade là si dans 80 minutes ont trouvé quelque chose on pourra en tant que mécanisme pour revenir surtout il ya toujours la possibilité de séparer au fond la capsule qu’ils habitent actuellement qui est pilotable qui pilotait et qui a le bouclier thermique qui est extrêmement solide même très épais et qui leur permettrait de revenir dans la danse dans l’atmosphère et de se poser de se poser sur terre donc je pense que l’allemagne maintenant ils sont dans une situation qui est qui est vraiment sécuritaire et tout indique la mission se déroule tel que prévu il n’y a pas lieu de penser qu’ ils ne vont pas pouvoir entamer le rendez vous tels que prévu ce sont des vérifications qui sont tout à fait normales régulière et qui font partie de leur travail habituel pour s’assurer que ils peuvent ensuite entamer l’étape suivante tout se fait par étapes évidemment on attend d’ailleurs d’une minute à l’autre le point de presse de l’agencé spatiale canadienne qui suit tout ça qu’il ya des gens ou commander à l’écouté qui est déjà là bas également à baïkonour qui suit l’évolution de ce dossier là donc dès que dès qu’ils seront en mesure de nous en dire davantage on pourrait le faire charles je reviens encore une fois quand on pense à toutes ces tous ces préparatifs on sait qu’il y six allemands ils devaient décoller le 20 décembre et là maintenant on dit ben bella oui comme on a eu un pépin on va devancer les choses vous décollez le 3 si vous dire à quel point on s’entraîne et on s’en fait déplacer un vol commercial le devancer dix jours ce serait déjà 10 et ce quelque chose mais jean yves on va dans l’espace on devance de dix jours et ça se fait facilement très surprenant pour les américains des canadiens d’habitude les choses se font de façon beaucoup plus sa propre état mais il faut dire que les russes ont tellement l’habitude de ce système là de ce vaisseau là qu’il coûtait exploite le soyouz depuis des années 60 c’est toujours la même fusée qui a été améliorée qui a été modifiée mais c’est toujours la même fusée c’est toujours le même concept et donc ils ont pu cibler le problème qu’ils ont tués au mois d’octobre rapidement et ils sont certains que il a été corrigé parce qu’il fallait se poser trois questions qu’est ce qui s’est passé pourquoi ça s’est passé et peut-on le peut-on prévenir que ce peut-on s’assurer que ça ne se reproduira pas alors quand ils ont eut répondu à ces titres en question là bas ils ont dit on y va les américains ont dit mon bain très bien on vous suit et puis regardez on voit que jusqu’à maintenant les choses se sont se sont très bien déroulées oui c’est naturellement un moment de réjouissance pour tous ces gens-là de l’agent ce que l’on voit ici lors qu’il faut qu’ils sont photographiés à côté ben justement en deux sets de cette image de david scène puisqu’il faut dire c’est que suite à ce que vous venez de mentionner le fait que la que les dates étaient échangés ça veut dire aussi qu’il ya deux astronautes de – la roue les deux astronautes qui n’ont pas pu se rendre à cause de l’incident dioses du 11 octobre s’il avait pu s’y rendre et 5 astronautes à bord en ce moment et les équipages actuels en arrivant à la station il aurait été remplacé il aurait remplacé l’équipage de trois astronautes qui seraient revenus sur terre donc les deux qui auraient dû y aller aurait été la plus les 3 qui arrive maintenant ça fait 5 oui et ça prend au moins cinq astronautes pour pouvoir au fond faire tout l’entretien ni vaisseau spatial et les tests scientifiques aussi point ça prend au moins trois astronautes sur une base régulière pour entretenir les systèmes pour s’assurer que tout est sécuritaire vous et que tout fonctionne bien là ils ne sont plus que 3 voici celui voir que lille en manque redevenir manquera deux donc vont-ils pouvoir faire toutes les expériences scientifiques qu’il voulait faire il ya un point d’interrogation à ce niveau là et ça c’est le côté qui est un petit peu décevant dans ce qui s’est passé en octobre il va manquer 2 2 deux coéquipiers à partir de maintenant à partir du 20 décembre parce que les autres vont revenir le 20 décembre les trois qui sont qui sont en surplus vont revenir de 3 décembre et puis on pense que dans trois mois environ il ya un nouvel équipage qui va se rendre alors pour au moins trois mois là ils vont seulement et 3 et ses ordres de deux vaisseaux qui font entretenir continuellement bon on va tout de suite se rendre en agence spatiale canadienne où on a on est sur le point de nous livrer les premières impressions de ce lancement ce 9e canadien ce neuvième assaut d’autres qui se trouvent dans l’espace alors notre gouvernement soutient le programme spatial c’est un point de fierté pour beaucoup de canadiens de l’état jacques été une inspiration pour beaucoup de jeunes et c’est pour ça que le gouvernement canadien va dépenser un demi milliard de dollars dans le programme spatial depuis 2015 alors d’un point de vue aujourd’hui est un exemple de l’importance de ce programme pour inspirer les jeunes canadiens et canadiennes nous avons plusieurs astronautes de premier plan ils veulent parler du programme spatial nous travaillons sur une stratégie spatiale sur un programme spatial et nous avons eu une rencontre positive très productive avec les administrateurs de la nasa lors on se voit et impliqué dans l’aventuré spatiale pour bien des années encore nous allons continuer de soutenir ce programme beaucoup d’opportunités pour tous les canadiens particulièrement pour nos enfants aujourd’hui david saint jacques il il est il il était incroyable expérience pour moi et je suis prêt un confident nous allons continuer à aider et continuer à aider les programmes pour l’espace et familiale accède à ford et comme j’étais en tant que parent de deux jeunes filles c’est ce programme est une source d’inspiration et je crois que jenny et bob peuvent en parler pour parler de la pointue en tant qu astronomes je pense encore une fois c’est une source de fierté pour tous les canadiens canadiennes nous avons une histoire spatiale c’est un moment de célébrer cette histoire nous savons nous célébrons le 20e anniversaire de la station spatiale internationale encore city importance est capitale pour nos enfants nous si les élit les bénéfices qui découlent de ces de ce programme beaucoup de recherches rendent maîtres de la santé comme jenny a mentionné d’être sur le coeur l’uso le système circulatoire aussi la technologie comme le bras canadien envoie des impacts possibles direct comment les recherches sur un banc canadien améliorer l’industrie alors on a des applications réelles en devises impact réel sur la vie de tous les gens et programme spatial est d’améliorer la vie de tous une lèvre et aujourd’hui maintenant c’est vrai avec commencer maintenant david dans l’espace il commence cette ce travail pour le reste du canada il inspire les jeunes canadiens de suivre une formation dans les sciences et aussi de inspiré la société canadien de produits blé les choses difficiles je veux moi souligné l’importance d’avoir ces modèles ce modèle qui réalisent leur rêve comme début de la queue aujourd’hui c’est important pour moi une chose frappe au dessus aujourd’hui si ce n’était si l’un d’eux programme spatial canadien n’avait pas existé alors ce voyage vous nous apporter beaucoup de nouvelles connaissances mais simplement le ce qu’on a vu ce matin ce décollage déjà des effets pouces l’horaire est très occupé à bord d’un vaisseau spatial chaque seconde est prévue planifié fait partie d’un horaire et david va devoir accomplir le travail faire attention au rythme où il accomplit les choses mais il doit aussi conservé un peu ces énergies physiques et psychologiques pour accompli toutes ces tâches quand moi j’ai été dans l’espace la chose qui était plus difficile c’est d’être éloigné de ma famille des lois est éloigné de ma planète mais sans travail vole la technologie à bord de la station spatiale va lui permettre d’avoir des contacts avec sa famille comme si elle va pouvoir se concentrer sur le travail à faire j’ai manqué ma famille c’était difficile de voler dans l’espace de faire les choses professionnels pour le programme international de la station spatiale et aussi de fond que je continuais à fonctionner comme un père comme épouse alors voilà un bon point de presse les gens qui se sent très très inspiré notamment sa rigueur bonne spécialiste de combustion des carburants charles rapidement maintenant les gens vont peut-être quitter vont revenir suivre l’actualité spatiale ce lancement quelle est la prochaine étape le conte doit qu’on doit regarder qu’on doit voir le crucial bien ça va être ça va être bien sûr le rendez-vous s’assurer que le soyouz pour rejoindre la station spatiale internationale et qui va pouvoir s’amarrer la procédure d’amarrage et est extrêmement délicate difficile à réaliser mais ça va se faire automatiquement quand ça se fait automatiquement puis cas pas de problème d’ordinateur tout va très bien l’étape suivante ça va être une ouverture des écoutilles pour aller visiter leur nouvelle maison qui concerne encore la tâche aux frappes sur la enfin on frappe sur les coups de cink est d’accord avant de voir pressurer s’assurer que tout est bien pressurisée qui a pas de fuite qui a pas de petits détritus dans les sauts d’étanchéité qui pourrait créer une différence de pression entre le sou news et la station ça prend une heure ou deux une heure à deux pour faire ça et quand ça sera fait ce segment table sur la porte les autres vont répondre les écoutilles on s’ouvre et puis vont s’embrasser bon tout le monde sera content mais très bien mais c’est ce qu’on fera donc à midi quoi 12h31 on a dit ou à peu près cet arrimage donc ce sera à suivre à chalon vous laisse aller merci beaucoup d’avoir été avec nous ce matin on va vous retrouver sur un peu plus tôt ce matin pour résumer tout ça pour voir où nous en serons un petit peu plus tard ce matin on parlera également à tabarre intéresse qu qui se trouvaient à un kilomètre du lancement de soyouz ce matin clic [Musique] un décollage réussi pour david saint jacques et ses coéquipiers les trois astronautes sont en route vers la station spatiale internationale je trouve un lien avec lui je vous semences de revoir et 5 sans vie dans sa mission spatiale dette la personne qui décolle c’est exceptionnel étudiants amis collègues ont suivi le décollage en direct c’est un rêve qui devient réalité pour l’astronaute canadien le gouvernement de la cab dépose sa première mise à jour économique y aura-t-il des baisses d’impôts pour les québécois encore quelques précipitations verglaçantes forme de bruyne pour le nord-est de l’ontario pluies verglaçantes possible surtout ce matin du côté de la grande région de québec et si on se déplace un petit peu plus à l’est le vent va se lever pour terre-neuve une partie de la nouvelle écosse donc ce sera avant tout de ce côté là et on aura des températures qui seront à la baisse à bien des endroits aujourd’hui [Musique] c’est ce que disent les gens des communications sur ces images que nous voyons de la fusée soyouz qui transportent l’astronaute canadien david saint jacques il est maintenant en route vers la station spatiale internationale la fusée a décollé il y a trente minutes du cosmodrome de baïkonour au kazakhstan à ses côtés dans ce vaisseau se trouvent le commandant russe oleg coloniale qu et puis l’assaut note américaine un soyouz doit s’arrimer avec la station spatiale internationale plus tard cet après-midi en fait un circuit ça dans votre agenda à peu près aux environs de 12h30 david saint-jacques devient le premier canadien à orbite et la terre depuis chris hadfield il y a 6 ans nous allons retrouver notre correspondante à baralle des risques au qui est au cosmodrome justement d’où elle assister à ce lancement de la fusée soyouz ça devait être un moment de grande émotion pour les gens qui étaient présents dans l’entourage de saint jacques oui oui in motion et silence radio il pas seulement pendant le décollage en foire et jusqu’au 9 vidéo que la fusée a besoin en vitesse pour te rendre d’orbey et je voudrais tellement quand on a abordé ici au micro pas que la fusée était en orbite exactement l’idée d’après son école a éclaté de joie les applaudissements l’italie en larmes parce que j’aime le dire que les astronautes étaient hors de danger ils sont en train de faire le tour de la terre dans son 4 avant de s’amarrer à la station spatiale internationale ion depuis parlé pour la première fois depuis trois jours on la voit cette sphère éradique la phase de cézac avec ses trois enfants circuler dans paris que nous parler à son avis à travers une vitre du moment extrêmement émouvant et juste il pourrait les ont finalement vaincu tu parlais tout à l’heure elle était de julie payette qui est grande à 19 habits qu’on nous dise à quel point elle est contente de savoir que tu avais singer jeu l’asse est là où il voulait être pour voir où on se parle on en laisse passer du convoi exceptionnel privilège de pouvoir y assister il le travail commence de ses moyens la plus longue pour un canadien à bord de la station on aura l’occasion dû parler dès ce soir parce qu’il a produit une fois entré en communication avec la terre pour une conversation avec une première à paris parce qu’on va d’évitement là mais les cosmonautes et les astronautes ont des accès privilégiés à l’internet et aux communications à certaines périodes de la journée donc on est relativement contact mais dites moi c’est bien quel point ça crée un engouement en floride quand une une fusée ou une navette était lancée est ce qu’on voit là qu’on voit la même chose dans la population autour de baïkonour mais bike énorme et cliff que pour cela donc les gens qui ont pu fiston habitués de la paix autour du laboratoire de l’agencé donc c’est difficile et on peut pas essayer de livres pour la première fois on ne peut pas être insensible à voir des humains décoller dans un tube de métal tout petit lot par seulement de méthane s’est il s’est quand même dit celle-là fioul a rien à voir avec la tablette face à des américains donc devoir c’est de vos propres yeux les couleurs différentes en personne les voix sont pas le bruit est intense sinon dieu et c’est absolument exceptionnel à voir de près pour les gens qui ont l’habitude de le voir c’était comme je vous ai le silence radio tout le monde après son succès des grands moments et pour le canada qui envoie tout le moins un chrono identique un important tout à fait vous avez bien raison on continue à vous à vous suivre je sais que vous allez continuer à faire de la cueillette il nous faire parvenir d’autres témoignages alors on attend vos nouvelles merci beaucoup tamara plus tard même peuple et vais revoir et bien sûr que ce décollage était fébrilement suivi ce matin l’ agence spatiale canadienne parce que mine à tous sont très très fier d’avoir pu assister à ce grand moment là il fallait entendre les applaudissements nourris si dans la salle de conférence de l’agencé spatiale canadienne quand l’ancien astronaute bob peeters qui a officiellement annoncé que david singer qui était un astronaute alors que la capsule soyouz est officiellement entré en orbite autour de la terre des gens extrêmement fier tous les employés de l’agent spécial ont insisté à ce décollage par un 6h30 et une heure de l’est alors un décollage sans faute qui s’est très bien passé contrairement à celui du 11 octobre dernier où on avait dû carrément annulé le vol en ramenant les astros d’autre part parachutage alors david saint-jacques est officiellement autour de la terre il va effectuer quatre tours complets quatre tours de 90 minutes avant de se mettre en orbite est dans la même position la même trajectoire que la station spatiale internationale dont pendant six heures il devrait être en mesure de procéder à l’opération d’arrimage il est le co pilote dans cette émission david saint jacques fait également la fierté ici l agence spatiale canadienne parce que oui comme tamara le dit il s’agit d’un astronaute 1 o5 environ qui s’envole vers l’espace et c’est un homme qui a grandi à saint lambert natif de québec 48 ans est évidemment une feuille de route très impressionnante astrophysiciens et physiciens médecin de famille donc il s’est entraîné durant presque dix ans pour pouvoir s’envoler vers ce voyage de six mois et demi on vous a préparé les réactions du ministre responsable de l’agencé spatiale canadienne l’afdi ‘pays’ on peut l’écouter représente beaucoup d’opportunités pour tous les canadiens particulièrement pour nos enfants aujourd’hui david saint jacques il il est il il était incroyable expérience pour moi et je suis prêt confidents nous allons continuer à aider et continuer à aider le programme pour l’espace alors david singer que concentrera ses efforts par des expériences en laboratoire la station spatiale internationale est un immense laboratoire qui se déplace à 28 milles kilomètres heure environ autour de la terre il sera principalement l’objet de ses propres recherches parce que le programme spatial canadien est concentrée présentement sur les effets de l’apesanteur sur le corps humain on va utiliser entre autres le vieillissement du corps humain on sait que six mois dans l’espace a et qui voit dix ans de vie humaine sur terre comment le corps réagit les eaux alors ce sont des expériences qui vont avoir à l’époque ici sur terre dans la recherche médicale peut conduire à des chasseurs des médicaments des traitements ultérieurement dans un avenir plus ou moins rapproché merci beaucoup pascal envers tout va sans doute un peu plus tard aussi bonjour adrien hardy ou nous ramener sur terre voilà que le gouvernement legault qui dépose sa première mise à jour économique oui exactement ça se passe aujourd’hui tous les détails seront connus vers l’heure du midi et on doit s’attendre mise à jour économique qui serait résumée par de la prudence et des dépenses on va tenter de trouver l’équilibré entre les deux premières mises à jour économique du ministre des finances

4 Replies to “L’astronaute David Saint-Jacques s’envole dans l’espace”

  1. https://www.youtube.com/channel/UCg9W1tcYo4woIzdpsRwcTgA/videos?view_as=subscriber

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *