CHSLD Saint-Raphaël

CHSLD Saint-Raphaël


Musique… On se trouve au Centre d’hébergement de
St-Raphaël qui est situé à St-Raphaël en Bellechasse, en Chaudière-Appalaches.
Cette bâtisse a été construite en 1966 sur un terrain vaste dont une forêt
est à l’arrière et nous avons un lac à l’avant qui fait le charme
de notre établissement. Notre établissement contient 2 étages et
sur ces deux étages, nous avons 54 résidents qui y habitent, partagés dans 48
chambres. Nous avons 6 chambres doubles. Je suis contente. On est bien nourri,
on est bien logé. Quoi de mieux. Le personnel, très important aussi
pour elle. Ils sont gentils pour elle. Elle est en sécurité. Quand vous arrivez comme résident ici,
une chambre vous est attribuée. C’est un lieu pour vous. Donc ce qu’on
vous conseille, ce qu’on vous suggère, c’est de la personnaliser, de la mettre
à votre goût pour qu’elle représente le plus possible votre domicile. Donc on
désire que ce soit décoré à votre goût, toujours en respectant la sécurité pour
vous et pour le personnel soignant. Dès leur arrivée dans notre centre,
nous avons une préposée aux bénéficiaires accompagnateur pour les
accompagner dans leurs soins de base ainsi que leurs soins de vie. Ici, on a une chambre de soins palliatifs.
Les gens qui sont à domicile peuvent venir en soins palliatifs avec nous.
Ils ont le service de soins infirmiers, de médecins et du personnel des soins
d’assistance pour leur permettre de cheminer vers la fin de vie. Des bonnes soupes, des bons desserts ! Moi dans ma maison, je m’ennuierais.
Franchement, je dis la vraie vérité. Au centre d’hébergement nous avons des
salles à dîner où les résidents peuvent prendre leur repas. Nous offrons les repas
adaptés aux capacités de chaque résident. Quand on est arrivé ici, l’accueil, le
personnel, le bénévolat, les soins, l’organisation des loisirs,
j’ai trouvé ça merveilleux. Sur chaque étage, nous avons un salon des
familles. Le salon des familles permet aux résidents d’amener leur famille pour
avoir un moment seul avec eux. Nous avons aussi les salons
communs pour tous les résidents. Vous allez être chanceuse avec une verte !
Bon, on commence ? Bonne chance tout le monde ! Mon rôle ici au centre d’hébergement,
c’est de créer une dynamique, créer des programmes d’activités qui répondent
aux besoins des gens propres à chacun. Les activités ici au centre favorisent
beaucoup le contact social, le contact humain. De briser l’isolement aussi, de
sortir de leur chambre, ça fait du bien ! Le contact humain, c’est essentiel
dans la vie des résidents. Quand j’arrive le matin, j’aime ça voir
mes résidents. Bonjour monsieur, bonjour madame! Alors ça pour moi c’est hyper
important. Puis aller à l’alimentation, jaser avec eux, communiquer un petit peu
plus, ça c’est très important pour moi. Ici nous avons la douce passerelle qui
est notre unité d’errance où les résidents avec des troubles cognitifs, des troubles
de mémoire, se retrouvent dans un milieu qui est très familial, petit, où l’on
retrouve les aires communes, donc le salon, la salle à manger. C’est comme
un petit milieu qui leur permet d’être bien et moins anxieux. Je n’ai jamais entendu dire d’autres
choses que des compliments pour cette unité d’errance.
C’est vraiment comme familial. Le balcon à l’avant est utilisé beaucoup
pour les résidents avec leur famille. Le balcon est couvert et fait face au lac.
Donc beaucoup de gens y vont se se détendre et apprécient le moment. La cour arrière est sécuritaire. Elle est
recouverte d’un gazebo où les gens, les familles, les résidents peuvent
venir faire une activité ou tout simplement profiter de la nature. La force de notre centre d’hébergement
est le côté humaniste de notre personnel. L’approche clientèle, je vous dirais que
c’est la force au centre d’hébergement de St-Raphaël. L’aspect familial, l’aspect
d’être proche de notre résident, qu’il heureux, qu’il se sente chez eux,
qu’il se sente le mieux possible pour pouvoir réaliser ses
activités quotidiennes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *